Particuliers, optimisez vos déclarations fiscales avec le Cabinet Rostaing !

Mis en avant

l'expert-comptable de la familleImplanté depuis près de 20 ans en Franche-Comté, à Morteau et Montbéliard, le CABINET ROSTAING, expert-comptable et Commissaire aux Comptes, s’est spécialisé depuis de nombreuses années dans l’accompagnement fiscal des particuliers partout en France.

Nous vous assistons dans l’établissement, le contrôle, l’optimisation ou le contentieux de vos déclarations fiscales personnelles : impôt sur le revenu, sur la fortune, taxes locales, etc. Proche de vous, notre équipe s’attache à vous assurer un service adapté afin de sécuriser vos déclarations et de faciliter vos démarches.

Ce service est plus accessible financièrement que vous le pensez ! Le Cabinet Rostaing est agréé au dispositif des chèques emplois services et, à ce titre, vous propose une prestation sûre et bon bon marché vous permettant aussi de bénéficier :

  • D’un crédit d’impôt de 50 %
  • D’un taux de TVA réduit de 10 % au lieu de 20 %

Didier ROSTAING, Diplômé Expert-Comptable
Cabinet Rostaing – 25500 MORTEAU

Indivision post-communautaire et profit subsistant

Pour définir la créance de l’ex-époux qui rembourse l’emprunt du couple durant l’indivision post-communautaire, il convient de tenir compte de la valeur du bien à sa date d’acquisition et non au moment de la dissolution de la communauté.

Lire la suite

Le mariage reste plus protecteur que le PACS

Plus simple à contracter, plus simple à dénouer, le PACS est aujourd’hui le mode d’union privilégié des français. Malgré tout, il reste moins protecteur pour le conjoint pacsé en cas de décès par exemple.

Lire la suite

Un plan d’investissement qui intéresse les pacsés

La séparation de partenaires pacsés ne remet pas en cause les avantages fiscaux liés à un investissement locatif. Ainsi l’ex-partenaire qui s’est vu attribuer le logement ouvrant droit à la réduction d’impôt Pinel et qui reprend à son profit l’engagement souscrit peut bénéficier de l’avantage fiscal pour les années restant dues.

Lire la suite